Brook Preloader

4 idées de Surf Trip pour cet été en France

4 idées de Surf Trip pour cet été en France

L’heure des sessions estivales, des combis shorty et des bières bien fraîches arrive à grands pas. Pourtant, nous venons de vivre une période bien spéciale après plus de deux mois de confinement bien intenses.

Malgré la réouverture des frontières et la possibilité de s’échapper à l’étranger, pourquoi ne pas profiter de notre beau pays et de ses belles côtes pour passer un été plus planet friendly ?  Revoir sa façon de voyager, prendre le temps de profiter des choses qui nous entourent et redécouvrir notre France bien aimée.

Nous vous avons donc concocté une sélection de 4 surf trips à réaliser en France, pour un été réussi !blank

La Torche  Crédit @ https://www.twenty-nine.com/ 

 

VOYAGE EN TERRE BRETONNE – 6 JOURS/ 5 NUITS

Rendez-vous au nez de l’hexagone! La Bretagne regorge de pépites : des vagues impressionnantes, un environnement très sauvage, dépaysant et une gastronomie traditionnelle et excellente ! Entre culture et océan, les deux éléments ne sont pas incompatibles.

Pour dormir, n’hésitez pas à vous renseigner sur le camping sauvage dans la région.

  • Notre surf trip breton commence par le Nord avec le spot du Petit Minou à Plouzané, situé au sud de la ville de Brest. C’est un spot magnifique, bordé d’un beau phare surplombant la houle ; mais il est conseillé aux surfeurs expérimentés. C’est le home spot de notre ambassadeur Kevin Larour ! N’hésitez pas à lui écrire il sera heureux de vous faire découvrir le lieu.
  • Continuons notre périple avec la merveilleuse Presqu’île de Crozon, protégée par le parc naturel d’Armorique vous pourrez admirer des paysages aux allures de Méditerranée. Nous vous conseillons le spot de référence de la Palue. Orienté plein ouest, ce spot offre presque toujours des vagues (et des tubes!). Une école ? Nous vous recommandons la première école de Crozon-Morgat, Absolute SurfSchool. Un surfcamp ? Philadelphia, un bel établissement qui s’appuie sur la récup’ pour la décoration, très sympa à voir !
  • On quitte la Presqu’île pour rejoindre la Baie des Trépassés, un cadre UNIQUE ! C’est un cadre magnifique, entouré de hautes falaises. La chaussée de Sein et le Raz régulent les entrées de houle suivant la marée et nous laissent toujours de quoi surfer pour les débutants comme pour les plus confirmés. Une école ? L’École de Surf de Bretagne (ESB) d’Audierne saura vous aider dans votre progression à la Baie des Trépassés !
  • Escapade en Pays Bigouden avec le célèbre spot de la Torche, l’un des meilleurs rendez-vous du surf français. C’est un beach break accessible, avec de longues vagues très fréquentes. Le Finistère ne finira jamais de vous épater ! Pour un peu d’histoire et de culture bretonne, arrêtez vous dans le village traditionnel de Loctudy. On n’oublie pas non plus de s’arrêter manger des produits issus de la pêche locale, une véritable institution ici. Un hébergement ? Le 327 Surf Lodge, à Penmarc’h non loin du spot de la Torche.
  • Petit stop à Guidel, labellisée Ville de Surf. Il n’y a pas moins de 4 spots de surf, répartis sur 3 grandes plages. La plage de Lannelec s’offre davantage à la découverte des sports de glisse, grâce à ses petites vagues tandis que la Plage de la Falaise est idéale pour tous niveaux. La plage du Loc’h propose un spot multi-pics, surfable idéalement à mi-marée et on y trouve des vagues plus creuses que sur les spots voisins.
  • Le voyage est bientôt fini, alors on en profite encore et on s’arrête au Plouharnel au niveau de Sainte Barbe. La commune est également labellisée “Ville de Surf”. Il s’agit d’un spot très accessible, la barre est facile à passer et les vagues sont plutôt molles. En revanche, le spot peut rapidement se peupler !
  • On vient terminer notre route en beauté, quelques kilomètres plus loin, sur la Presqu’île de Quiberon. On peut même garer son véhicule sur la Côte Sauvage de Quiberon et y passer la nuit. Le lendemain, vous pourrez admirer le coucher du soleil sur Port Blanc ou bien Port Bara; ces spots sont à surfer à marée basse ou mi-marée et peuvent offrir de beaux barrels . Et surtout, on termine ce surf trip avec une bonne galette bretonne et une petite crêpe (parce que c’est les vacances bien sûr !). Un surfcamp ? CoRide pour un véritable moment de partage autour du surf à Saint-Pierre Quiberon.

blank                                                                               Crédit @Ego  BudBu en Vendée

ENTRE CHARENTE ET VENDÉE – 10 JOURS / 9 NUITS

  • Commençons ce surf trip par des zones plus urbaines…Découvrez Saint-Gilles Croix de Vie, une station balnéaire très fréquentée des vacanciers mais proposant de bonnes vagues bien sympathiques. Sur la route vers le sud, pourquoi ne pas s’arrêter à Brétignolles sur Mer ? Vous comprendrez la réputation du spot de la Sauzaie avec une vague de qualité, autant en gauche qu’en droite !
  • Direction les Sables d’Olonne, un autre station balnéaire qui propose de bonnes petites sessions. Alors, pour vous éloigner un petit peu de l’agitation de la station et retrouver un peu de vie sauvage : Sauveterre. Le spot est un paradis quand les conditions sont réunies. Faites cependant attention aux courants et allez-y à marée montante! Une école ? Ohanna Surf !
  • On rejoint maintenant le spot des Conches à Longeville sur Mer. C’est un beachbreak qui peut offrir des pépites ! Vagues creuses, puissantes et même des barrels.
  • Comment quitter la Vendée sans s’arrêter à Bud Bud ?! Le plus célèbre spot de la région, comparable à ses voisins landais ! Les vagues y sont puissantes et tubulaires, ce n’est pas un spot pour débutants… Un conseil ? Respectez les règles de courtoisie ainsi que les locaux, n’oublions pas qu’ils sont chez eux 🙂 Une école ? Manu Surf School, pour progresser et gagner en technique ! L’école propose aussi des hébergements; de quoi passer la nuit et se restaurer dans une ambiance surf évidemment !
  • On prend un petit peu le large maintenant, avec l’Ile de Ré. On adore les petites maisons et les pins de l’île. On se dirige directement la plage des Gros Joncs située au Bois-Plage en Ré. Le spot est très accessible, et les vagues sont peu puissantes. Il faut cependant faire attention aux rochers (des chaussons sont préférables !) et ne se mettre à l’eau qu’à marée haute.

La plage du Petit Bec au nord de l’île vous satisfera également avec des vagues un peu plus puissantes; au rendez-vous, forêts de pins et dunes de sable. Une adresse ? La Martinière à Saint-Martin-de-Ré pour un délice d’été !

  • Dernière étape de ce petit tour sur une autre île voisine : Oléron.

La plage de Vert-Bois est très convoitée et est accessible pour tous types de surfeurs. C’est un gentil beachbreak proposant de belles gauches et de belles droites ! Si vous voulez rejoindre un autre spot de l’île, dirigez-vous vers la Pointe des Boulassiers qui reste facile à surfer toute l’année et qui grossit en hiver…

 

blank

   Crédit @Ego

ESCAPADE LANDAISE – 7 JOURS/ 6 NUITS

La région landaise est un haut lieu du surf mondial ; elle accueille chaque année des milliers de surfeurs ainsi que des étapes essentielles au World Tour  !

Mais attention aux baïnes, très présentes dans la région des Landes !

  • Nous commençons notre périple du sud-ouest à Biscarrosse, spot mythique des Landes. Les spots de la commune ne sont normalement pas aussi surpeuplés, comme peuvent l’être ses voisins ! Je vous conseille donc la plage Nord, la plage Sud et surtout la plage du Vivier. C’est une plage cachée derrière une forêt de pins, accessible directement depuis le Camping Campéole du Vivier. Vous y trouverez de nombreux surf shops, ecoles et locations tous installés à même le sable.
  • Continuons la route vers la charmante Mimizan, une station super familiale et très conviviale. Une école ? Vous pourrez prendre des cours à la Mimizan Surf Academy.
  • En chemin vers Moliets et Maa, surtout faites attention sur la route des Lande, aussi jolie que la route soit, celle-ci est très dangereuse ! Après une très bonne session à la plage principale, partez à la découverte de l’Amazonie Landaise : la réserve naturelle du Courant d’Huchet. C’est un magnifique lieu pour rencontrer tout un écosystème, encore bien conservé.
  • Quelques kilomètres plus loin, vous pourrez découvrir Messanges avec le spot de la Centrale, entouré d’une forêt landaise et d’une végétation verdoyante ! N’oubliez pas de goûter le Pastis, gâteau traditionnel landais.
  • Bienvenue au Vieux Boucau, la dernière du trio avec Moliets et Messanges. C’est un lieu un peu plus animé ! Une école ? N’hésitez pas à faire confiance à l’Alternative Surf School pour vous aider dans votre progression ! Une adresse ? Le Vieux Boucau Surf Lodge, pour un esprit surf, convivialité, passion ! C’est une adresse située au pied de la dune, donc parfait pour les voyageurs de la région !
  • Dernière ligne droite vers un autre trio fameux ! Direction Seignosse, Hossegor et Capbreton. Le célèbre spot des Culs Nus vous accueillera avec des vagues de qualité et vous y croiserez peut-être quelques noms de l’élite du surf ? Le passage à Hossegor est INDISPENSABLE, c’est en quelques sortes la capitale du surf dans les Landes. Il s’agit d’une petite ville assez typique qui vit autour du surf. Allez surfer à la Gravière ou à la Nord si vous vous sentez de niveau. Mais faites bien attention au shorebreak très puissant !

Pour un spot assez accessible, je recommande le spot du Prévent de Capbreton : la vague y est régulière et les beach breaks offrent de belles gauches et droites. Un surfcamp ? Le naturéo surf camp où vous pourrez compléter vos sessions de surf par une session de yoga ou de paddle !

blank

Crédit @ Sergio López Zubiaurre

CALIFORNIA MADE IN FRANCE : LE PAYS-BASQUE – 7 JOURS/ 6 NUITS

Le Pays-Basque offre un large éventail d’activités et de paysages : mer, montagne, surf, randonnée, pelote basque et une gastronomie à tomber par terre.

  • Commençons le voyage à Hendaye, commune limitrophe avec l’Espagne. Vous y trouverez un spot avec de petites vagues plutôt molles, parfaites pour débuter. Dans la baie, vous rencontrerez principalement des espagnols. A Hendaye, on se sent en espagne !
  • On remonte ensuite vers Saint Jean de Luz avec une route sur la côte, c’est un moment magique entre nature verdoyante, falaise et mer ! A Saint Jean’, vous avez le spot de Sainte Barbe à côté de la baie, mais attention : l’accès est compliqué, il faut éviter les rochers, aussi il y a pas mal de courant et on se fait bien les bras ! Mais il y a quand même une très bonne droite.

De loin mon spot préféré, Lafitenia! C’est un spot mythique plus au nord sur la côte. Il est assez facile d’accès mais peu recommandé pour les débutants. Le spectacle est simplement splendide, on se sent comme au Costa Rica – l’eau est bleue/vert, il y a des rochers presque volcaniques et une végétation verdoyante. La droite déroule parfaitement et est assez longue ; la gauche est plus courte et mène rapidement sur les rochers. Après une bonne session, on se retrouve autour d’une bonne piperade pour partager la joie de bon terroir basque.

  • Vous pourrez admirer le spot de Parlementia entre Guéthary et Bidart, très célèbre pour le surf de gros ! Une adresse ? Le restaurant Heteroclito pour admirer le spot et les vagues déferlantes. Le spot de Bidart Centre possède un cadre exceptionnel et offre tout le temps des vagues. Une école ? L’école des vagues, pour s’initier et progresser 🙂
  • Comment aller dans le Pays-Basque sans passer par la capitale du surf ? Vous pourrez déambuler dans les rues de Biarritz qui respirent le surf ou vous arrêter dans l’un des nombreux surfshops! Une école ? Biarritz Surf Training à la Côte des Basques, les moniteurs sont très à l’écoute, il vous feront découvrir la célèbre Côte des Basques et vous aideront au mieux à prendre de belles vagues ! Malheureusement, le spot est victime de son succès et est véritablement SURPEUPLÉ. Tentez alors la plage de la Milady plus au sud de la ville, vous trouverez une bonne gauche vers le rocher ainsi qu’une bonne droite vers la plage. Une adresse ? Le bar Etxola Bibi qui surplombe la Côte des Basques. Un point exceptionnel pour admirer le merveilleux coucher de soleil ! Vous pouvez même essayer de vous stationner à côté,de nombreux vans s’y garent régulièrement pour passer la nuit.
  • Dernière étape mais pas des moindres : Anglet ! Je vous conseille la petite Chambre d’Amour qui offre un cadre idyllique et un large choix de pics. Il y a également le spot des Sables d’Or pour un surf tranquille et de qualité ! Les vagues peuvent tuber et les barrels peuvent se montrer puissants.

On n’oublie pas de manger un bon gâteau basque ou des macarons de chez Adam, un régal !

En espérant que ces tips pourront inspirer votre été ! Bien entendu, on n’oublie pas que même en vacances on respecte l’environnement ! On ramasse bien évidemment un déchet lors d’une session, d’une balade ou d’une baignade 🙂 et on essaie de respecter au maximum les règles de courtoisie pour que la session de déroule au mieux.

 

Bon voyage les surfeurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *