Brook Preloader

Le vocabulaire du surf

Le vocabulaire du surf

Comme nous tous, parfois tu t’y perds dans le langage surf et tu vois beaucoup d’anglicismes. Alors voilà, on a décidé de t’aider afin que tu passes inaperçu dans un banc de surfeurs !

Pour commencer on va distinguer trois domaines ayant un vocabulaire assez spécifique puis on poursuivra avec une petite partie bonus.

Tout d’abord le MATÉRIEL, un choix important ! Il existe différents types de planches et chacune d’entre elles ont leur spécificité et recommandation :

blank

Le fish, planche courte et large, l’acolyte idéal des petites vagues.

La shortboard, planche courte et étroite, très manœuvrable donc parfaite pour réaliser des figures radicales. Elle nécessite cependant un minimum de technique, donc à éviter dans un premier temps pour les débutants.

L’évolutive, celle-ci est réputée pour être une planche plus tolérante que la shortboard mais reste assez manœuvrable pour expérimenter des figures par exemple. Elle est adaptée à un niveau intermédiaire.

Le mini-malibu, planche très stable, un bonheur pour les débutants souhaitant profiter des vagues molles. Cependant elle est limitée pour ce qui est des manœuvres.

Le gun, planche recommandant un très bon niveau, celle-ci convient aux très grosses vagues, elle est étroite et pointue.

Le longboard (ou malibu), donne un côté rétro en rappelant l’histoire du surf. Cette planche est grande, 9 pieds en moyenne, et généralement esthétique, elle permet de glisser en douceur. Peu recommandée pour des débutants car elle est lourde et peu manœuvrable.

Pour bien choisir ta première planche, on te conseille de jeter un œil à cet article : https://www.nomads-surfing.com/choisir-sa-planche-de-surf/

La planche est l’élément phare du surf mais demande tout de même à être accompagnée de certains accessoires.

Le leash, est un cordon élastique reliant la planche à la cheville du surfeur. Il a pour but de ne pas la perdre par exemple après une chute.

Le pad, c’est un antidérapant qui se colle à l’arrière de la planche.

Les dérives, éléments permettant de diriger la planche et d’assurer par la même occasion la stabilité. On trouve des planches avec une unique dérive comme les longboards, on parle alors de Single Fin. Les Fish sont généralement montés en Twin (2 dérives) voire Quad (4 dérives), quand les shortboards sont en thruster (3 dérives). Certaines planches disposent de 5 plugs permettant de varier entre thruster et quad. Et toi, quel est ton set up préféré ? Pour bien choisir tes dérives il faut prendre en compte ton poids, le type de planche, ton niveau ainsi que le but recherché, ou alors lire cet article dédié (https://www.nomads-surfing.com/comprendre-les-differents-types-de-derives-ou-ailerons/)

La combinaison, protège le surfeur du froid. Les épaisseurs varient laissant plus ou moins de liberté de mouvement.

La wax, paraffine que l’on applique sur le dessus de la planche pour ne pas glisser.

Cette première partie sera accompagnée d’une petite précision. La pointe de la planche se nomme le noze, l’arrière se fait appeler le tail, le deck c’est le dessus et les rails sont les côtés, enfin pour finir le quiver désigne une collection de planches de différentes formes et tailles qu’un surfeur pourra utiliser en fonction des conditions.

En suivant nous allons te parler des CONDITIONS. Avant chaque session il est très important de regarder les conditions afin de savoir à quoi t’attendre. Savoir surfer c’est aussi connaître le milieu dans lequel on évolue.

blank

Tu peux alors entendre les mots suivants.

La barre, zone de vagues qui déferlent et que l’on doit franchir. «Passer la barre», c’est dépasser cette zone pour aller au large.

Curl, cœur de la vague.

Glassy, mer et vagues lisses. Conditions idéales pour le surf.

Line up, zone au large où se trouvent les surfeurs pour attendre et prendre les vagues. Se situe derrière la barre.

Offshore, vent de terre apprécié des surfeurs car il creuse et lisse les vagues.

Onshore, vent de mer beaucoup moins apprécié car il aplatit les vagues et rend le plan d’eau clapoteux.

Peak, point où débute le déferlement de la vague. “Pic” en français.

Reef, terme anglais signifiant «récif».

Reef break, vagues déroulant sur un fond rocheux ou un récif corallien.

Shore break, vagues cassant directement sur le bord du rivage.

Session,  temps passé à l’eau pour faire du surf.

Swell, houle.

Parlons maintenant des MANOEUVRES ! Elles sont nombreuses et plus ou moins techniques. On va alors t’en citer quelques-unes.

blank

Avant toute figure généralement tu dois faire le Take off : en haut de vague, action de se lever sur la planche pour commencer à surfer. Ensuite il existe :

Le tube, c’est lorsque le surfeur pénètre dans le rouleau formé par la vague.

Le snap, le surfeur effectue un dérapage sur la vague en faisant brièvement passer l’arrière de la planche à l’avant du sens d’évolution.

Hang ten / Nose riding, sur un longboard, le surfeur se positionne à l’avant de la planche avec les dix orteils sur le nez.

Le roller, virage en haut de vague.

Le floater, longue glissade sur la lèvre de la vague.

Le cut back, c’est quand un surfeur effectue un virage long et intérieur qui lui permet de revenir au point de déferlement.

Le bottom turn, virage effectué en bas de vague et précédant une manœuvre en haut de vague.

L’aerial, figure qui consiste à décoller au-dessus de la vague avec la planche en atterrissant de façon à pouvoir continuer de surfer.

Le canard, c’est l’action de plonger sous la mousse avec sa planche pour se retrouver derrière la vague et ainsi de passer la barre. Très utile et efficace mais ne peut pas se réaliser avec des planches trop volumineuses.

Place au petit bonus ! Voici quelques expressions et mots que tu pourrais trouver sympas à savoir.

blank

Aggro, représente un surfeur agressif ou une manière de surfer agressive

Beach bum, quelqu’un, habituellement un surfeur, qui traîne autour de la plage

Bogging, lorsque le poids d’un surfeur est trop en arrière et que le nez de la planche de surf se relève

Bro, signifie « frère » ou encore « camarade »

Ding, une fracture sur une planche de surf

Grommet, jeune surfeur

Kook,débutant et maladroit

Mental, fou

Mack, grand

Rip, très bien surfer

Shred, déchiqueté

Wahine, surfeuse.

J’espère que cet article t’a plu, continue de surfer sur le Blog pour découvrir encore plus d’infos !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *